Analyse de substances

Si tu as des questions ou tu veux connaitre notre horaire, tu peux nous appeler ou nous envoyer un texto: 438-887-8338.

Pour faire une demande pour nos services, écrire à analyse@grip-prevention.ca

C’est quoi?

L’analyse de substances est un processus qui permet d’avoir plus d’informations sur une drogue. En général, c’est parce qu’une drogue a été achetée sur le marché non-réglementé et que la personne veut savoir si ce qu’elle a eu est bien ce qu’elle pense avant de la prendre. L’objectif des projets d’analyse de substances est de réduire les méfaits liés à la consommation de drogues et, par conséquent, d’éviter les surdoses. Nous croyons en l’autonomie des gens et respectons le fait que chaque personne prend ses propres décisions. Notre objectif est que la personne ait le plus d’informations possible afin que ses décisions soient les plus éclairées possibles.

Le GRIP a lancé son service mobile d'analyse de substances

Comment ça fonctionne ?

Le service est ouvert à toute personne qui consomme ou envisage de consommer des drogues et qui souhaite en savoir plus sur ce qu’elle a l’intention de consommer. Le service est gratuit, anonyme et confidentiel.  

Dans le cadre de notre service d’analyse, nous encourageons les participant.e.s à prendre part au processus de décision, au cours duquel nous choisissons les techniques d’analyse à utiliser.  

Pour obtenir les résultats les plus précis et exacts, il se peut qu’on doive écraser ou briser et mélanger l’échantillon des participant.e.s. Si jamais c’est un obstacle, nous sommes en mesure d’adapter notre service pour répondre à leurs besoins. Nous n’avons besoin que d’une petite quantité de l’échantillon, plus petite qu’une graine de tournesol! Nous travaillons avec les limites des participant.e.s en termes de quantité de substance qu’iel est prêt.e à perdre (aucune s’iel ne veut/peut pas!), et en termes de transformation de la substance aussi. 

En raison des limites de nos technologies, nous ne pouvons pas déterminer la pureté ou la puissance d’une substance, mais nous cherchons à en découvrir le plus possible sur sa composition.

L’ensemble du processus prend environ 15 à 30 minutes, et l’échantillon peut être rendu aux participant.e.s !

Si une personne ne veut pas récupérer son échantillon, ou l’oublie dans la camionnette, il est tout de suite détruit.

Où est-ce que ça se passe?

On opère notre service mobile d’analyse de substances sur l’île de Montréal. Plus précisément, nous opérons habituellement dans le quartier du Plateau Mont-Royal, près de la station de métro Mont-Royal. 

Nous opérons également notre service avec d’autres organisations partenaires, comme Plein Milieu, Refuge Hôtel-Dieu, Maison Benoît-Labre, Centre SIDA-Secours, et Spectre de Rue. 

Nous espérons que notre véhicule sera présent à certains festivals de musique à Montréal pendant l’été, et nous pouvons également amener le service d’analyse aux raves underground.

Pour connaitre où nous serons cette semaine, consulte notre calendrier.

Voir le calendrier
SAS - Analyse de substances

Différentes technologies

Nous utilisons trois technologies pour analyser les drogues. Bien qu’elles soient puissantes et nous aident à obtenir des informations sur l’échantillon, nous ne sommes pas en mesure, pour le moment, de déterminer la pureté ou la puissance des substances. 

Voici une brève description de chaque technologie que nous utilisons :

  • Nous avons deux types de bandelettes, celles qui détectent le fentanyl et celles qui détectent les benzodiazépines. En gros, l’échantillon est dissous dans l’eau, puis la bandelette est plongée dedans. Les bandes sont interprétées comme étant positives (une ligne) ou négatives (deux lignes). 
  • Pour les bandelettes, seulement une petite quantité de l’échantillon est nécessaire (environ 1 mg pour les bandelettes de fentanyl et 2-3 mg pour les bandelettes de benzo). 
  • 1 mg est approximativement égal à un ou deux grains de sel.
  • Il est très important que l’échantillon soit homogénéisé autant que possible avant de prélever la petite quantité pour le test. 
  • L’échantillon est dissous dans l’eau mais le liquide peut être rendu à la personne utilisatrice du service si elle le souhaite.
  • Les réactifs colorimétriques sont différents produits chimiques qui réagissent avec des substances spécifiques et changent de couleur en fonction de la substance. Les couleurs sont comparées à un tableau de couleurs, qui indique les couleurs de réaction attendues pour certaines substances prévues. 
  • Chaque test nécessite environ 2 à 5 mg d’échantillon (quelques grains de sel). L’échantillon doit être broyé et homogénéisé. 
  • Les échantillons de papier peuvent être analysés : pour un réactif, il faut utiliser environ 1/8 d’un buvard. 
  • Lorsque le réactif est ajouté à l’échantillon, la substance est immédiatement détruite et ne peut être rendue à la personne utilisatrice du service.
  • Le FT-IR est une machine portable qui utilise l’absorption de la lumière pour identifier un échantillon. En termes simples, chaque substance absorbe différemment la lumière infrarouge, et si le modèle d’absorption se trouve dans notre bibliothèque, nous pouvons identifier les composants d’un échantillon. 
  • Pour le FT-IR, nous avons besoin d’environ 10 mg d’un échantillon, ce qui correspond à la taille d’une graine de tournesol. L’échantillon doit être broyé et homogénéisé autant que possible. 
  • L’échantillon peut être rendu entièrement à la personne utilisatrice du service.
Analyse de substances à bord d'un véhicule mobile

Rapports d’analyse

Nous publions chaque mois des rapports sur les échantillons que nous avons analysés. Tu peux trouver ces rapports ici.

Questions fréquemment posées

Nous avons une exemption légale de Santé Canada qui nous permet de manipuler des substances contrôlées dans notre véhicule seulement. 
Nous n’offrons pas de service sur appel, mais tu peux consulter cette page et nos médias sociaux pour savoir où nous serons. Si l’heure ou le lieu ne te convient pas, tu peux également consulter un autre service d’analyse de substance à Montréal, situé près du métro Berri-UQAM, appelé Checkpoint
Oui, mais pour l’instant seulement si tu ne veux pas qu’on te le rende. Si tu es d’accord pour nous laisser une petite quantité d’échantillon qui sera détruite après les tests, nous pouvons analyser la substance en ton absence. Nous pouvons ensuite t’envoyer les résultats par courriel, par téléphone ou par SMS.